hygiène éthique – tout sur mes savons

Coucou !

Aujourd’hui, j’ai reçu par la Poste mes petits achats sur le site Vegan Mania. J’avais patiemment attendu de terminer mon Petit Marseillais à la vanille et mon shampooing liquide de grande surface pour changer tout à fait de cosmétiques d’hygiène et me tourner vers des produits non testés sur les animaux, sans produits d’origine animale et (presque) sans déchets !

Après un examen rapide des différents produits proposés sur le site, je me suis tournée vers les savons et shampooings solides : à la lecture des différents avis de blogueur(ses) et de consommateurs(trices), ceux-ci présentaient l’avantage d’être économiques en terme de quantité utilisée, et donc de durée dans le temps, et d’avoir une composition parfois plus simple.

Après avoir épluché les différentes possibilités, mon choix s’est arrêté sur la marque Pachamamaï. Elle regroupait en effet toutes les valeurs que j’essayais de revendiquer par la consommation de produits plus sains : Elle est produite localement et artisanalement (à la main) dans le département voisin du mien (le Loiret). Elle est certifiée cruelty free (non testée sur les animaux) et vegan et inscrite sur la liste PETA. Elle est d’ailleurs la première marque française à avoir été labelisée ! Elle s’est également vu décerner la mention « Slow Cosmétique » par l’association du même nom pour sa composition, son emballage, et sa publicité. Enfin, elle s’engage auprès d’associations telle que L214 et Zero Waste France, toujours pour défendre la cause animale et la réduction des déchets.

Mes produits :

SHAMPOOING PURE :

Tout d’abord, j’ai choisi un shampooing solide, grande nouveauté disponible de la marque. J’avais le choix entre un shampooing pour cheveux normaux, un shampooing nourrissant, et un shampooing pour cheveux abîmés. Ayant des cheveux gras aux racines et secs aux pointes, le cas de beaucoup d’entre nous, j’ai choisi pour commencer un shampooing pour cheveux normaux. Sa composition est super claire, et contient en tout et pour tout : des tensio-actifs doux issus de la coco et du colza (le produit qui fait mousser, mais en moins aggressif pour les cheveux et naturel), des argiles, des huiles végétales ( de coco et de ricin ), de la glycérine végétale (du gras quoi), du vinaigre de cidre (pour la brillance !) et une huile essentielle (de menthe poivrée, pour la fraicheur et l’odeur j’imagine)
Mon expérience :
1ère utilisation : J’étais un peu dubitative quant à l’utilisation d’un pain sur mes cheveux ( je frotte comment ?) et en fait, en l’humidifiant et en frottant sur sa main, on voit la bête mousser petit à petit ! Patience : la mousse ne se forme pas aussi rapidement que les shampooings qu’on peut trouver en grande surface bien entendu. Mais une fois sur les cheveux, celle-ci augmente de volume pour une mousse très appréciable ! Une fois secs, mes cheveux sont brillants, ont plus de volume qu’un shampooing classique et un aspect niquel. J’en suis personnellement ravie !
Et après : Cela fait seulement un jour, mais mes cheveux ont toujours l’air propre, et n’ont toujours pas un aspect gras (ce qui aurait pu arriver si mon shampooing aurait été plus aggressif)

 

 

SAVON BLUETTE :

J’ai choisi ce savon pour tenter de pallier aux imperfections qui parsèment mon visage : acné hormonale, micro-kystes, plaques, j’ai une peau à problème, il
faut se l’avouer. Pachamamai nous propose à nous, calculettes et autres parts de pizza que nous sommes, une solution que, d’après de nombreux avis, semble vraiment miraculeuse : j’ai donc décidé de tenter le coup ! La composition, elle aussi est ultra simple : huiles végétales (olive, coco, bourrache et inca inchi), beurres végétaux (karité et cacao) pour nourrir la peau et pour la réparer (notamment avec la bourrache), soude (composant essentiel du savon), argile blanche et huiles essentielles ( de lavande fine, de litsée citronnée, et de patchouli toujours pour leurs propriétés cicatrisantes, antibactériennes et réparantes).
1ère utilisation : J’ai frotté ce grand savon dans mes mains, et j’obtiens une mousse très légère. L’odeur est fraiche, très peu présente, et je peux vous confirmer que ça pique quand on en met dans les yeux (pas douée bonjour). Il se rince très bien, et laisse une peau propre. Pas de tiraillement, pas d’effet en soi à la première utilisation.
Et après : Comme mon shampooing, cela fait seulement un jour (et deux utilisations car deux matins) et WOAW. En fait, son effet se remarque surtout au niveau des rougeurs de mon visage, sur les zones à problèmes et sur les imperfections qui sont VRAIMENT amoindries. En plus, la peau est plus lisse, on dirait que les petites infections de mon visage ont cessé de se développer. A voir avec le temps, mais pour l’instant bordel, ça marche !

 

SAVON AMANTHE :

Lui, je l’ai choisi pour le corps. Car il est surgras, et contient des actifs frais comme la menthe qui pourrait tonifier ma peau et la protéger en la nourrissant. Que demander de plus ? Sa compo, comme les autres, est super cool : pas d’huile de palme, mais d’autres huiles végétales (coco, olive) et beurres (karité, coco), des argiles (blanches et rouges), et des huiles essentielles (de menthe poivrée, de patchouli et de sacha inchi). Il a donc un aspect très nourrissant avec des huiles et des beurres, purifiant avec différentes argiles qui respectent la peau, et enfin frais et mentholé avec les huiles.
1ère utilisation : Ce savon comme le Bluette fait une mousse plutôt douce et aérée mais pas super fournie : ce n’est pas trop grave pour ma part. Son format est intéressant mais un peu grand, il m’a un peu glissé des mains, mais ça reste gérable. Il se rince très facilement, et laisse une peau propre. Niveau hygiène intime, pas de souci non plus !
Et après : Ma peau est propre, douce, et pas sèche même aux genoux et aux coudes. Ce savon fait très bien son office !

 

DENTIFRICE CRYSTAL :

Le petit dernier de mes achats, c’est ce dentifrice solide, je ne savais même pas que cela existait! C’est un petit bocal de la taille d’une tête de brosse à dents avec un contenu solide, mais qui s’effrite. Il contient entreautres des argiles, de l’huile de coco de la glycérine, un tennis actif doux issu de la coco pour la mousse, des huiles essentielles de menthe poivrée et de menthe des champs et du xylitol. C’est à la lecture sur le site un sucre issu du bouleau qui abaisserai le niveau d’acidité de la bouche pour ralentir le développement des bactéries responsables des caries.
1ère utilisation : Je ne savais pas trop comment m’y prendre, et comme d’habitude je mouille ma brosse à dents avant d’appliquer mon dentifrice liquide, j’ai fait pareil pour celui-ci : la consistance devient un peu plus molle, et quand on frotte la tête de sa brosse à dents contre le palet, celui ci s’effrite un peu pour déposer des petits grains sur ma brosse à dents. Pas beaucoup de mousse, mais le goût de menthe très naturel me fait penser aux pastilles Vichy que je mangeais étant petite !
Et après : J’ai remarqué qu’après usage, ce dentrifice me faisait saigner des gencives. Peut-être est il un peu trop abrasif? Je ne sais pas. J’ajoute donc à chaque brossage de dents une goutte d’huile de coco en plus que j’ai dans un pot, pour rendre le brossage un peu plus confortable et tout va bien!

 

Voilà ! Je vous ferai un petit update bientôt pour vous dire mon avis après utilisation complète de ces produits. Mais pour l’instant, je n’en trouve que des aspects positifs.

Ciao !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *